Vie de Sainte Chiara Luce – vidéo

jeune fille italienne (✝ 1990)
Chiara Luce Badano béatifiée le 25 septembre 2010 – une jeune fille de 18 ans née à Sassello (région de Savone) en 1971 et morte en 1990 d’un ostéosarcome, au terme d’une vie marquée par une foi lumineuse et par l’adhésion à la spiritualité du mouvement des Focolari.
La cérémonie de béatification, joyeuse et toute en profondeur, a été présidée par le préfet pour les causes des saints, Son Excellence Mgr Angelo Amato, envoyé spécialement par le Pape Benoît XVI. “Une jeune fille au cœur cristallin”: c’est ainsi que Mgr Amato définit Chiara Luce dans son homélie. “Une jeune fille moderne, sportive, positive, qui, dans un monde plein de bien-être, mais aussi souvent malade de tristesse et d’absence de bonheur, nous transmet un message d’optimisme et d’espérance », poursuit-il.
« Chers amis, seul l’Amour, avec un A majuscule, apporte le vrai bonheur! C’est ce que montre une jeune fille qui a été proclamée bienheureuse hier ici, à Rome. Je parle de Chiara Badano, une jeune fille italienne née en 1971, qu’une maladie a conduite à la mort à un peu moins de 19 ans, mais qui a été pour tous un rayon de lumière, comme le dit son surnom: «Chiara Luce». Sa paroisse, le diocèse d’Acqui Terme et le Mouvement des Focolari, auquel elle appartenait, sont aujourd’hui en fête, et c’est une fête pour tous les jeunes, qui peuvent trouver en elle un exemple de cohérence chrétienne. Les espoirs, les conquêtes et les faiblesses de cette jeune fille, jusqu’au moment crucial de la maladie. «Pourquoi, Jésus?» se demande-t-elle devant cette immense douleur, puis la réponse: «Si tu le veux, je le veux aussi.»
Ses dernières paroles, de pleine adhésion à la volonté de Dieu, ont été: «Maman, au revoir. Sois heureuse parce que moi je le suis». Élevons notre louange à Dieu parce que son amour est plus fort que le mal et que la mort; et remercions la Vierge Marie qui conduit les jeunes, même à travers les difficultés, et les souffrances, à aimer toujours plus Jésus et à découvrir la beauté de la vie. »

Le Coeur divin, c’est aussi le nôtre…

AF6F977E-C524-4332-AD42-5ABB8D9BB958

En l’Espace Divin l’instant n’existe pas…
Le temps se dissout dans la Présence…
La Présence aussi se dissout dans la Conscience…
La Conscience elle-même ne sait rien, Elle EST !

Pendant longtemps je pensais qu’il fallait s’oublier dans la Présence…
Aujourd’hui je vois que je me trompais !
Il s’agit de s’oublier dans le sentiment de notre coeur, de s’en remettre à la Source de Vie, au Coeur Aimant de Dieu !
Alors celui que nous avons construit, que nous croyons être nous, laisse place, éclairé par l’Amour divin il disparait, permettant la rencontre et l’Union avec la Vérité, avec Dieu !

Gratitude !

Si tu savais le don de Dieu !

paradis

Le Coeur de Dieu baigne le monde…
L’Amour baigne le monde et le coeur de l’homme enfanté par Dieu…
Le Coeur de Dieu porte TOUT et TOUT est l’Amour de Dieu !
Ainsi est l’homme, TOUT en L’UN !

L’idée d’exister est née avec le mensonge d’un devenir.
Nous sommes Dieu sans le savoir, en voulant le devenir, nous courrons sans fin !…
Se cacher de la Réalité pour ne faire que sa propre volonté.
« Le Paradis n’est plus Dieu, car je veux et je peux le concevoir »

Alors, se voiler, pour ne pas se dévoiler !
Fermer son coeur, pour garder en soi, pour soi, ce secret : Le pouvoir de l’imaginaire !
Dieu crée la Réalité du monde et l’homme crée l’idée de pouvoir le changer !

Pourtant…

L’Homme est la Passion de Dieu, la Totalité de son Don,
sa Respiration Amoureuse, son Paradis Éternel, son infini Tout.
Ne détournant jamais son Regard, Il attend avec tendresse que « l’idée meure »
pour serrer dans son Coeur, cette perle d’Amour ne l’ayant jamais quitté, mais qui seulement à crû pouvoir s’en détourer !

Gratitude !