Archives par étiquette : Confiance

SEIGNEUR !

Si je devais recevoir Jésus là, maintenant dans mon coeur… Comment me trouverait-il ?

Regarderait-il mon apparence si changeante ?

Regarderait-il mes pensées si vagabondes ?

Ou bien contemplerait-il l’amour que je porte, la douceur de mes relations et l’humilité de mes actions ?

Être prêt sous le regard de Dieu à Vivre avec l’Amour de Jésus d’un instant à l’autre, d’une respiration à l’autre…

C’est revenir à l’essentiel, c’est lâcher tout ce qui peut m’éloigner de LUI !

C’est me tourner vers LUI, et me détourner de tout esprit d’agitation qui semble m’emporter !

C’est communier avec mon coeur habité par LUI !

C’est LUI laisser la place, et au milieu de mon rien, qu’il le remplisse de LUI !

Seigneur que votre Grâce et votre Miséricorde infinie abreuvent d’Amour notre coeur assoiffé !

Tout commence avec l’humilité !

C’est la clef d’or qui ouvre la porte à l’Amour, au cœur de Jésus !

Nous avons tant de tristesse, tant de solitude, tant de doute, le cœur fermé par des peurs, et des croyances. Nous avons tellement de jugements sur nous que nous ne pouvons même pas entendre les appels de Jésus, pourtant si doux et si tendre…

L’humilité baisse les yeux vers son cœur, et les tiens baissés !

L’humilité se tient amoureusement silencieuse devant Dieu !

L’humilité s’ouvre pour recevoir tout l’Amour Divin !

L’humilité nous garde Vivant au cœur de l’instant !

L’humilité c’est une épine dans notre cœur, nous rappelant notre soif de Dieu !

L’humilité se reconnaît lamentable et arrogante sans les grâces infinies de Dieu !

L’humilité pleure de Joie avec Jésus qui nous serre dans ses bras !

Nous pouvons dire ” entre, je t’attendais depuis si longtemps… Sois le bienvenu, mon Jésus !

Tout est pardonné, abandonné, cette maison est vide pour TOI, tout ce qui occupait la place maintenant semble si peu important… si lointain. Viens chez TOI ! “ 

Nous pouvons tout accueillir, tout voir, tout vivre, parce que cela arrive jusqu’à nous, pour nous, pour être reconnu avec un regard nouveau et expérimenté avec un cœur nouveau.

Gratitude !

Amour | Dieu

DIVINE QUIÉTUDE

Nous souffrons d’incertitudes ?
Les puissances ténébreuses sont trop fortes ?
 
Lorsqu’un enfant a peur ou qu’il ne comprend pas que fait-il ? Il va se réfugier dans les bras de sa mère ou son père. Là il se sent en sécurité et en confiance.
Nous ne pouvons faire qu’une chose individuellement. Nous tourner vers notre Père ! Tourner notre coeur et notre ésprit vers LUI ! nous abandonner à SA providence !
 
Ne plus chercher à solutionner notre vie uniquement en rapport avec ce monde. Cela ne veut pas dire s’enfermer dans le secret. Cela veut dire Aimer Dieu en premier selon son propre et premier commandement, cela veut dire ne pas juger soi et les autres, et aimer cet instant divin, celui qui nous est donné maintenant à Vivre.
Faire tranquillement ce qui doit être fait AVEC la foi que nous sommes Aimés et porté par Dieu notre Père.
 
C’est l’incompréhensible chaos ?
Prenons appui sur une force bien plus grande que tout !
L’Amour en Christ !
Laissons la haine… à elle-même !
Laissons la violence… à elle-même !
Laissons les ténèbres… à eux-mêmes !
Il ne s’agit pas seulement de croire en Dieu !
C’est VIVRE EN DIEU !
Redevenir l’enfant de Dieu, c’est ne plus avoir l’arrogance de croire ou penser savoir ce que nous faisons… et l’imposer ! c’est redécouvrir la joie naïve et pure de vivre l’instant avec l’ÉSPRIT divin !
 
Alors c’est l’inspiration divine du coeur qui fera tout le reste !
L’Amour se reçoit d’abord ! Ensuite il peut rayonner !
 
Ne jamais discuter avec le malin !
Ève à discuté avec le serpent, Adam à discuté avec Ève…
Le malin en nous discute, l’Amour voit et Aime !
Ne prêtons pas notre oreille à de « possibles » avantages…
Que toutes nos suggestions passent par le filtre du coeur dans l’Amour.
Avant toute orientation de la pensée quelle qu’elle soit, déposons tout et éclairons les situations, les croyances et les jugements avec l’aval de notre coeur en Dieu !
C’est par notre seul abandon confiant que Dieu peut guider et agir en chacun de nous !
 
Gratitude !

LA VIE

La Vie !
Quel beau voyage !
Quelle belle Vie !
Voilà ce que mon coeur chante…
 
Abandonner sans abandonner,
Renoncer sans renoncer,
Lâcher sans lâcher,
Voir sans savoir,
Recevoir et Être reçu,
Vivre et Être vécu…
 
Un mouvement …
adhésion et renoncement,
au-delà de la présence…
Pas de centre, juste Vie !
 
Seigneur, la Vie que tu nous donnes
s’éveille à l’instant, tel un rythme
d’instant en instant…
… respiration de l’Univers…
 
Seigneur Tu es la source Vive… en toi,
l’Amour coule, déborde, inonde tout.
Tous peuvent s’y baigner ou y tremper les pieds…
Elle réveille par sa fraîcheur, nourrit par sa Joie,
s’offre dans sa Béatitude,
elle console et lave le coeur…
Alors s’ouvre en nous le Désir d’Aimer,
se découvre en nous le goût de l’Amour,
la sensation d’Aimer, et d’Être Aimer.
Notre énergie se rassemble,
et contemple… l’Amour… la source en TOI !
 
… Mais, on ne s’abandonne pas à l’Amour,
une connotation de peur et de souffrance
plane dans notre tête…
L’Amour rayonne pourtant en nous,
dans toutes les directions nous éparpillons de l’amour…
il y a tellement de directions, que nous ne savons plus
ni goûter ni recevoir cet Amour à sa Source.
Mais l’Amour c’est Nous, c’est notre vie en Dieu !
c’est par ce Don que naît un enfant,
C’est Notre Vie, et ce n’est que pour nous,
pour chacun de nous !
Cela se Donne… et se Reçoit…
le reste, ce sont nos rêves et nos histoires…
 
Regardons avec les yeux d’un enfant…
Regardons notre coeur…
Laissons-nous inonder…
Laissons-nous Aimer !
 
Gratitud
 
 

SUR L’HUMILIÉ

L’humilité ce n’est pas seulement baisser la tête… c’est aussi abaisser son cœur jusqu’aux pieds de Dieu !
 
Notre cœur est le lieu de l’amour… pour nous même et pour Dieu !
Notre cœur veut aimer et être Aimé, c’est sa nature, sa vérité et sa vocation à l’image et à la ressemblance du divin.
 
Malheureusement le coeur des enfants en grandissant… oublie le divin… conditionnement, pression familiale, pression sociale, l’amour n’est plus reçu comme le don divin, mais il devient source de souffrance et de peur… aussi le cœur se ferme pour se protéger. Il est si méfiant, qu’il ne lâche pas facilement les suggestions que lui murmurent les doutes de sa pensée.
 
Pourtant Dieu appelle dans notre cœur chacun de nous… à l’Aimer et à ressentir son Amour !
Quelquefois nous n’entendons pas ou ne voulons pas entendre…
Quelquefois l’appel est si fort, que nous ne pouvons plus ne pas entendre. 
Alors, peu à peu nous retrouvons le chemin de notre cœur et nous découvrons que c’est notre Seigneur lui-même qui nous y attend.
 
L’humilité est une révélation, une grâce !
La prise de Conscience, d’une évidence, Dieu et TOUT et je ne suis rien ! 
Plus nous aimons notre Seigneur, plus l’humilité règne !
Plus nous nous abandonnons à lui, plus, dans notre cœur sa Présence est Vivante et plus son témoignage se proclame dans nos actes, nos paroles et dans notre présence. 
Nous n’y sommes pour rien et c’est parfois une véritable croix de voir comment le monde se trompe dans son regard, ses croyances et ses choix.
 
Ce n’est pas un problème de vivre dans ce monde…. Dieu est partout… le problème c’est de ne pas LUI laisser la place… sa place ! 
Tant que notre cœur n’a pas reconnu la place du divin en lui, l’humilité est un combat, un état à acquérir, un dépouillement difficile, un labeur qui se gagne.
L’humilité c’est l’Amour et ils ne font qu’UN !
Dieu remplit notre être d’un sentiment sacré de filiation, de respect et de confiance si grand que nous ne pouvons que nous abaisser entièrement devant LUI. 
 
Gratitude !
 

ÊTRE VRAI !

De la tête au coeur

Nous pouvons arrêter de nourrir notre personnage d’un seul coup, ne plus vouloir jouer, s’ouvrir et rester là, dans la Contemplation.
Nous pouvons aussi gagner peu à peu en confiance, en force. Voir comment nous trahissons la Réalité et comment nous pactisons avec nos doutes, nos mensonges et toutes nos distractions.
De toute façon, il y aura des prises de conscience, fortes, abruptes, des dépouillements et des déchirements !
Notre construction en tant que personne qui a des valeurs, des goûts, des opinions et des croyances ne s’est pas faite en un jour. Nous avons appris à défendre notre personnalité et souvent à nous constituer une place dans cette existence.

Il ne s’agit pas de remettre en cause ou d’enlever un élément de cette identité, il s’agit de tout effacer, ou plutôt de laisser tout s’effacer !
Nous parlons beaucoup de l’illusion, mais c’est juste notre réalité imaginaire.
L’illusion est simplement notre fabrication, notre monde, celui que nous croyions vivre, avec un hier, un aujourd’hui et un demain ! Tout cela pour nous a l’air si vrai…

La Contemplation est une relation directe avec notre intimité, notre profondeur, notre vérité, Dieu. La Contemplation nous permet de faire une pose… et de Voir !
Notre désir profond, notre souhait le plus intime est d’être totalement Aimé, parfaitement heureux et en paix.
Si nous osons un instant laisser émerger en nous cette soif du cœur, nous réalisons instantanément la puissance de nos pensées qui veulent justifier tout et nous imposer leurs points de vue.
Nous pouvons voir l’implication incontrôlable de cette pression virtuelle qui semble orienter et gérer nos instants.

La Contemplation est un bain dans la Vérité de notre cœur, concret, palpable, où l’instant s’ouvre à notre Réalité vivante.
L’écran mental est vu comme illusion, et compris comme imaginaire.

La Contemplation prend place dans notre vie… notre regard et nos actions changent de point de vue.
Notre cœur palpite de présence, de joie, de simplicité. Libre du poids de nos histoires, libre de goûter la perfection de ce qui EST.
Cette relation confiante avec nous-mêmes est stable, une douceur et une force nous accompagnent et nous y reconnaissons l’Unité de tout cet univers, l’œuvre de la Vie, l’Amour de Dieu !

Gratitude.

IRINA – TÉMOIGNAGE

SOLEIL
Je viens partager avec vous…

Aujourd’hui j’ai vraiment le sentiment que j’ai longtemps été divisée et tiraillée entre un désir très profond de Réaliser Dieu et de Vivre l’Amour divin, et une volonté tenace et égoïste pour justifier mes actions, satisfaire mes désirs, et encourager l’inertie et la négligence.

Ma rencontre avec Denis, ma confiance en lui et tous les échanges que nous avons eus régulièrement, tout cela fut décisif.
Il a été un miroir redoutable, d’une patience infinie, mais d’un tranchant perspicace pour déjouer et me montrer toutes mes croyances illusoires.

Cela m’a permis d’avoir une vision claire des histoires que je me racontais, auxquelles je croyais et que je défendais avec certitude, et à m’accepter en m’assumant tel que j’étais.
Ma soif profonde et véritable pour l’Amour de Dieu augmentait, et je sentais de plus en plus cet appel qui tiraillait mon cœur mais que je n’honorais pas suffisamment.
Tout cela était très inconfortable, et les prises de conscience très douloureuses.

Ma première constatation fut de voir que j’aménageais mes illusions avec une soif de vérité… Les deux ne pouvaient pas cohabiter ensemble, et Denis me disait souvent : « Que veux-tu vraiment ? ». Voir clairement quel est mon désir profond m’a apprit à couper net dans les projections inutiles de ma pensée, et à utiliser l’aspiration du cœur pour commencer à m’y réfugier…

Ma deuxième constatation a été de voir que je n’étais pas honnête, que je préférais fuir la Réalité plutôt que de la Vivre, que je m’accommodais très bien de cette situation divisée, et que je ne voulais pas prendre de décision et faire un choix radical ! J’avais l’impression que, d’une certaine manière, en me détournant et en me distrayant, je maîtrisais l’inconfortable, je compensais en tout cas les frustrations.
Mais mes stratégies devenaient de plus en plus visibles aux yeux du cœur…

Ma troisième constatation a été de voir combien je ne savais pas aimer ! Je voyais avec horreur mes pensées, mes actions toujours colorées d’un repli, d’un jugement, d’un intérêt. Je voyais combien j’avais le cœur incertain. Ni méchant, ni bon, ni agressif, ni doux, juste plein d’espoirs avec de grands sentiments, mais rien de stable, de profond, de permanent. J’avais fait une place au Seigneur, que je pouvais contacter, et qui nourrissait ma faim et ma soif, mais à mon rythme, quand je le voulais bien… Ce n’était pas ma priorité ! Cette constatation a été difficile à voir, et douloureuse à vivre…

Ma quatrième constatation fut de voir combien je me faisais du mal, combien je n’étais pas mon amie, combien je me demandais d’effort, et combien je me pardonnais peu.
L’honnêteté et mon désir profond ont fait tout seuls le travail de Vérité… Peu à peu, l’inconfort est devenu insupportable, mon manque d’humilité est devenu flagrant, mes mensonges intolérables, et mes jeux de cache-cache avec moi-même inacceptables.
J’étais acculée, perdue, totalement écartelée entre que faire et que ne pas faire !

C’est là que j’ai appelé Denis au secours… Il m’a dit : « Prie la Vierge ; elle a le pouvoir d’écraser les démons et de vaincre tout ce qui est négatif ».
J’ai écouté Denis, et de tout mon cœur j’ai demandé de l’aide à la Sainte Vierge.
Quelques jours plus tard, je fus réveillée la nuit par les angoisses habituelles, et mon cœur s’est tout de suite tourné vers la Sainte Vierge… Cette phrase a alors résonné très fort en moi : « Sois toujours en accord avec ton cœur ! ».

C’est un choc… et je Vois cette Vérité avec une Honnêteté implacable !
« Je ne suis pas en accord avec mon cœur ! » C’est foudroyant de clarté !
Être en accord avec mon cœur, c’est être tout le temps avec le Cœur d’Amour divin !

En un instant tout est perçu, tout est vu ; et le moi… celui qui croit être ne sera jamais en accord, il ne peut pas être en accord, il n’existe pas ! Il ne peut rien dire, rien faire, il est vide ! Ce sont mes stratégies, et mes croyances qui fabriquent ce que je crois être moi ! Tout cela est faux : c’est une idée ! Celui que je crois être, n’existe pas !

À cet instant quelque chose s’effondre en lui-même… L’idée du désir d’exister et l’idée de séparation,  l’idée du désir de vouloir… et l’idée d’avoir !
L’Esprit silencieux éclaire la Réalité où les mots n’ont plus de pouvoir…
Le Cœur a retrouvé sa Source ; l’ouverture son espace,
et l’évidence d’être en « accord » est simplement évidente !

LA FÉLICITÉ RÈGNE !
L’AMOUR RÈGNE !
LA PAIX RÈGNE !
LE SILENCE RÈGNE !
L’ÉSPRIT SAINT RÈGNE !
DIEU RÈGNE !

Gratitude aimante, Seigneur !

De la chenille au papillon – 2


Textes libres de mon coeur

* N’attendez pas de vous éveiller, veillez plutôt à ne pas vous endormir !

* Fais de ta Vie un Don permanent et tu vivras en parfaite coïncidence avec la volonté divine, dans Sa Paix et dans Sa Joie !

* Nous Sommes Amour et nous l’avons toujours été !
Ceci est la sublime Réalité de notre filiation divine d’appartenance congénitale à L’AMOUR.

* Par la Contemplation nous découvrons que nous sommes Aimés, avec ELLE nous vivons l’Amour inconditionnel, en ELLE Unifiés nous disparaissons.

* Laisser la Place, c’est permettre à “autre chose” d’apparaître…
Et le rêve prend fin dans la Vérité de nos épousailles avec la Réalité !

* La Nature de Dieu c’est l’Amour !
Et notre coeur est le foyer, le vecteur de cet Amour, laissons-le rayonner, laissons-lui la place !

* Être Amour c’est reconnaître et aimer le divin en toute chose, toute personne et tout événement, quel Trésor !

* Il y a une prière du coeur qui jaillit de notre tréfonds, cette prière est une offrande de Confiance à Dieu, sans mot, le coeur se donne !

* Abandonner toute volonté propre, c’est se confier au divin, c’est capituler n’ayant plus d’autre issue et sans retour possible en arrière !

* Si je reçois CET AMOUR pour ÊTRE et TÉMOIGNER, toute chose reçoit LE MÊME AMOUR pour ÊTRE et TÉMOIGNER. Ainsi nous sommes UN PAR CET AMOUR.

* Libre, ouvert et sans désir, le désir divin devient notre désir !
Attentif, doux et offert l’Amour divin peut rayonner en nous !

* La contemplation c’est laisser l’Amour divin inonder toutes les rives de notre pensée et se laisser porter confiant par SON courant.

* Se répandre, s’étendre en paroles et en actions c’est activer et maintenir son “personnage” sur le devant de la scène.

* Nous cherchons des sensations et des émotions intenses au-dehors, alors que notre cœur est un brasier vivant d’amour qui ne peut s’éteindre.

* Ouvrons et permettons à notre cœur d’être l’écrin où Dieu peut s’exprimer et déployer tous les Trésors de son Amour !

* Le divin peut nous montrer son Amour si nous partageons le même instant, le même temps. La Présence est le temps de cet Amour partagé !

* Notre Nature profonde est l’Amour, nous pouvons en jouir ou l’ignorer, nous pouvons l’exprimer ou le refouler, c’est notre choix d’humain !

* La”mort”de l’ego c’est l’offrande au divin de l’idée même d’être seulement soi. Alors, notre Père ressuscite notre COEUR à l’unité d’Amour.

* Tout sacrifice peut devenir une offrande lorsqu’il est transmuté par le cœur en don d’amour, honorant ainsi le divin avant tout.

* Le Christ a pris notre humanité pour nous ouvrir la porte de son coeur, ainsi nous accédons et partageons l’Amour de son Père, notre Père !

* Tourner continuellement les yeux vers le visage du Christ qui s’offre à notre coeur, c’est vivre SA parole et recevoir SA paix !

* L’unique véritable bonheur, c’est s’en remettre à la volonté Divine, à l’écoute du cœur !

CONTEMPLATION

SOLEIL
La Contemplation c’est l’actualisation du sentiment d’Amour.
C’est l’adhésion permanente au Vivant de la Présence.
C’est la parfaite coïncidence de notre coeur avec le monde.
C’est l’union intemporelle de notre Confiance et du désir Divin.
C’est la rencontre brûlante avec notre soif d’Amour inassouvie.
C’est l’instant béni, l’instant sacré, l’instant éternel.

C’est le coeur de mon coeur ouvert, offert, abandonné, ivre de son propre nectar.
C’est l’incomparable dévotion qui inspire mon coeur à l’effacement.
C’est la gratitude qui ravive chaque instant mon sentiment d’appartenance au Divin.
C’est la reconnaissance de Son Amour qui me porte éveillée et sans effort.
C’est par l’oubli de toute volonté propre qu’IL m’oriente dans SON courant généreux.
C’est la réalité expérimentale de la Vérité incontournable qui alimente ma joie.
C’est la saisie de tout mon Être d’une infinie douceur qui scelle ma confiance.
C’est l’échange intime de grands élans amoureux qui étreint mon coeur d’extase.

Ah ! Comme je voudrais convaincre votre coeur des merveilles qui s’y trouvent…
Ah ! Comme la beauté qui jaillit des yeux du coeur efface toute tristesse et toute crainte…
Ah ! Comme c’est simple de se laisser Aimer, il suffit de s’ouvrir au goût de l’Amour…

Mon coeur en Gratitude s’incline.

Hymne à l’âme or

VIDÉO VOIR ICI

Hymne ) l’âme d’orhttps://youtu.be/IaorZg4zSw4

Ensemble continuons  à écouter le chuchotement d’Amour de Frédérique Lemarchand

Gratitude !

La beauté d’un coeur aimant !  La beauté de la confiance vivant d’amour !
Gratitude !

Atteinte d’une maladie rare, Frédérique Lemarchand joue l’équilibriste entre la vie et la mort. Plusieurs expériences au contact du divin lui ont donné une force et une sensibilité hors-du-commun… Un magnifique témoignage que je vous invite à découvrir !

Pour aller plus loin Frédérique Lemarchand à publier “Cantique du coeur”

Être Avec !

0033C’est un cri d’Amour de mon coeur !

C’est irrésistible, je suis empoignée par un sentiment si vaste qu’il en donne le vertige…
L’énergie se multiplie, s’amplifie, c’est un cyclone qui porte ce désir d’Amour brulant !
Être en Amour !

Les pôles se rejoignent, les contraires s’assemblent, rien ne peut égaler, contenir, exprimer autant de Joie Béatifiante d’allégresse.
La plénitude ôte toute idée de séparation, de distinction, de controverse, et le coeur explose de sensations inconnues.
Le fait vécu témoigne simplement de cette Réalité vivante.

Cela Veut ! Je laisse l’ivresse des profondeurs Sacrée me saisir…
Comme une vierge s’offre amoureusement à l’être aimé, mon coeur battant d’Amour et de Confiance se donne sans réserve à l’instant…
Comme le bien-aimé est juste là, Coeur à Coeur, intensément présent, intensément dévoué, la puissance de la Grâce m’enveloppe…

Bien qu’au-delà de tout mot, j’emploie des mots pour partager avec vous, et faire vibrer notre “Unisson”… Les mots émettent une vibration qui touche et font écho dans le tréfonds à l’Amour que nous portons tous en nous, à l’Amour que nous sommes déjà !
Quelle beauté de partage, bien au-delà de la personne qui semble être ici…

La Beauté nous traverse…
La Grandeur nous habite…
La Béatitude nous explore…
L’Amour nous réunit…

C’est un “retournement” qui s’abandonne en totale confiance à l’incertitude totale, le coeur gonflé d’une telle force aimante, que rien ne peut venir le troubler.
… C’est déjà fait, tout est déjà fait… tout est déjà fini… contenu et Proclamé en cet instant…
Les reflets manifestent l’océan, dans la lumière, l’océan s’amuse avec ses vagues…

La Proclamation du Vivant vibre sa Réalité expérimentale, Absolue, Éternelle !
La Proclamation de la Divine existence révèle l’Apogée de l’Humanité Rayonnante !
Quelle merveille, nous sommes régénérés en CELA ! Nous sommes participants de CELA !

Nous sommes Amour, tout simplement !
Gratitude !

CELA !

222Je voudrais partager avec vous une réalisation totalement bouleversante…
Il y a un secret qui n’est dévoilé qu’à notre coeur !

J’emploie le mot de secret, pourtant cela n’en est pas un, mais n’y a pas de mot pour nommer ce rendez-vous de la Présence vive avec l’intimité vivante de notre coeur.
Je peux dire que cela s’apparente tout d’abord à une sensation d’orientation vers notre ciel intérieur… à une ouverture confiante vers l’espace inconnu de notre profondeur… puis à un élan vers le sentiment d’amour et une chute directement dans l’espace Heureux du coeur.

C’est cette Confiante Ouverture qui réalise les retrouvailles avec elle-même, c’est une fusion de l’AMOUR VIVANT avec CELA que nous sommes !

Après avoir tant cherché, tant douté, tant espéré, nous nous retrouvons faisant simplement partie de CELA qui est tout !

Il n’y a que CELA et CELA RÈIGNE !
Tout est l’expression de la Source Vivante et CELA SE DÉVOILE à notre Regard bienheureux témoignage de notre coeur embrasé par CELA AIMANT !

Autour de nous le monde n’a pas changé, le “voile” ne le concernait pas… l’instant est toujours l’unique Réalité, l’unique Vérité, la pensée avait simplement masqué la Présence, en mobilisant l’attention, en détournant sa fluidité, en paralysant son discernement  et en la solidifiant symboliquement avec des mots, des concepts, des idées, des croyances…
La force vitale du Coeur Aimant est comme sous “couverture” la chaleur et les braises étouffées patientent…
Lorsque le Coeur se libère du poids de toutes nos pensées, lorsque nous cessons de nourrir notre cerveau avec nos rêves… notre Coeur se découvre libre, léger et il dévoile toute sa Beauté, tout son Amour, toute la Grandeur du Vivant !

C’est un mystère…

Un Bonheur si grand ! Une Joie si profonde ! Un Amour si fort ! Une Tranquillité si inconcevable ! En partage avec toute la création, avec tout l’univers !

Il nous appartient de laisser grandir cette Ouverture du Coeur… car en ne donnant notre adhésion qu’à notre pensée nous nous divisons en coeur et esprit, nous créons deux, deux n’existent pas… CELA est UN, nous sommes UN et nous pouvons le Voir d’abord en nous-mêmes, là règne la paix, l’amour, la joie, la confiance au coeur de cet intime… dans le Saint des Saints… en CELA qui est Nous !

… Et maintenant nous pouvons remplacer le mot Coeur par le mot “Présence Vive”, ou “Être” ce ne sont que des mots qui veulent dire tous la même chose et qui pointent tous vers une seule et même direction “Nous-mêmes” !

L’éveil !

15

S’ÉVEILLER C’EST SE RETROUVER DANS LE CONCRET…

Bien que l’on n’en soit jamais sorti, l’éveil nous fait vivre une relation directe avec la Réalité présente de ce monde, et cette Réalité est incontournable… Nous lui appartenons, nous en faisons totalement partie !
… Pourtant, nous désirons, espérons et essayons de la manipuler pour la faire entrer dans les critères de tous nos conditionnements.

« Pas d’accord » veux dire pas en accord avec la Réalité, pas d’accord avec… pas d’accord sûr… pas d’accord pour…
Si nous regardons avec honnêteté, notre souffrance ne vient que de tous ces « pas d’accord » qui martèle notre coeur et notre esprit.
Il ne s’agit pas de ne rien faire si une situation ne nous convient pas, il s’agit simplement de s’ouvrir à la Réalité concrète de l’instant et Vivre la Vérité à partir de cette base qui est notre source, notre ciel…
En laissant nos commentaires… nos idées toutes faites, nous découvrons en nous une Sagesse que nous n’avions pas soupçonnée et qui nous fait agir spontanément avec justesse dans une grande simplicité.
L’action adéquate ne dépend nullement de notre volonté, elle se produit par résonance avec la situation, la Vérité déjà rayonne et s’accomplit !

Le vent passe…
Un orage passe…
Une pluie passe…
Le ciel ne retient rien…

En nous le ciel intérieur est limpide et rayonnant… nos pensées passent… nos sensations passent… nos émotions passent…
La Réalité Vivante est Ouverte…
Notre ouverture, notre adhésion, rejoint, se fond et retrouve la Vérité qu’elle n’a jamais quittée !

« LA MÉTHODE SE DISSOUT DANS LE BUT  » dit Denis
ALORS MÉTHODE ET BUT LAISSENT LA PLACE AU VIVANT !

La Richesse naturelle

16

LA RICHESSE DE NOTRE COEUR NOUS NOURRIT BIEN PLUS QU’AUCUNE « CHOSE » NE POURRAIT JAMAIS NOUS APPORTER.

La Richesse est là déjà en nous à nous crier sa soif de nous donner… nous entendons ses cris, mais nous pensons que cet appel peut être « comblé » par l’avoir.

De jour en jour… de minute en minute… nous cherchons ce qui peut nous rendre heureux et que “faire” pour avoir plus de bonheur.
Nous croyions que les biens matériels, les biens spirituels ou les biens affectifs vont finir par apaiser nos manques et nos frustrations.

Bien que nous essayions de nous satisfaire avec le parfum de l’amour, le parfum de la paix et le parfum de la joie, nous ne pouvons jamais être comblés et totalement heureux.

Comme nous pouvons être notre propre bourreau, nous pouvons aussi être notre propre guérisseur, notre propre consolateur, notre propre rédempteur.

Il y a un contact direct avec ce point de vie en nous, ce point de douceur et source bouillonnante d’énergie aimante … notre coeur est le siège vivant de l’Amour, qui rayonne d’abord en nous-mêmes pour nous-mêmes comme une lampe s’éclaire d’abord elle-même pour donner ensuite sa lumière !
La lampe est toujours allumée dans notre coeur, mais nous l’enveloppons d’une sombre croyance, celle de ne pas être suffisamment dignes pour être aimé par nous-mêmes pour nous-mêmes… toutes les justifications sont alors bonnes pour s’affirmer dans cette croyance et masquer les flots de lumière bienheureuse qui cherchent pourtant à jaillir malgré nous.

Oui ! c’est un Bonheur totalement FOU ( qui a perdu la raison) et pourtant totalement NATUREL de se laisser Aimer par son propre coeur, comme nous laissons notre circulation se faire sans nous, et nos poumons respirer sans notre volonté.

La beauté et la complexité des « choses » visibles nous ont polarisé et fait oublier que la VIE se DONNE à nous gratuitement et dans un élan d’AMOUR INCONDITIONNEL !

La Soif

0026

La Soif fabrique des pensées de manque… s’installe alors une quête d’Avoir et de Devenir…
Être Libre de la Soif c’est Demeurer… l’esprit au Repos, le coeur au Repos…

La Source s’offre une illusion magnifique… et la Soif pour s’en découvrir Libre…

Elle s’offre aussi l’Humilité pour se Reconnaitre… et la Confiance pour se Vivre

Alors… avec laissez-faire s’ouvre laissez-Être et avec Avoir Soif s’ouvre Être-Libre

Quel étonnante facétie !

Être Présence

1212
Nous parlons souvent d’ « être présent » ou bien de « vivre en présence »…
Nous croyons que l’action de voir, de ressentir et de penser avec conscience est plus juste que rêver, s’identifier, ou de se laisser emporter par la pensée.
Pourtant dans un cas comme dans l’autre nous n’avons pas quitté la Présence un seul instant, car Présence indique simplement qu’il y a UN EST avant toute action, toute projection, tout effort, toute conscience, tout espoir, tout désir, toute crainte.

Nous fabriquons notre séparation avec beaucoup d’énergie et élaborons ensuite des chemins de retour là où il n’y en a pas… c’est bien plus simple que cela !

Le miroir ne recherche pas un objet à refléter…
L’océan ne recherche pas comment devenir une vague…
L’ouverture ne recherche pas une ouverture à ouvrir…

Il y a une orientation de notre coeur si intime qu’elle passe inaperçue, un lâcher-prise si subtil qu’un seul mot peut crée dans l’esprit une nuance à justifier.

ÊTRE et PRÉSENCE sont synonymes !
Et c’est cela qui est notre Sublime Bonne Nouvelle !
Il ne peut exister ÊTRE sans PRÉSENCE ni PRÉSENCE sans ÊTRE !
La Présence n’est pas la qualité d’un état, ni même un choix, elle est déjà là avant nous, en nous avant toute constatation, nous ne pouvons pas « faire » de la Présence, nous ne faisons qu’essayer de fabriquer de l’absence… sans succès… espérant ainsi en contre-partie y découvrir une Présence Bienheureuse.

Notre impression de mal-être n’est qu’une conséquence de l’effort que nous faisons pour essayer de masquer la RÉALITÉ D’ÊTRE PRÉSENCE !

Alors… ÊTRE PRÉSENCE ?

Se laisser Rejoindre
se laisser Toucher
se laisser entendre
se laisser Voir
se laisser Goûter
se laisser Respirer
se laisser Sentir
se laisser Aimer
se laisser Vivre

Ici… maintenant se laisser Étreindre et laisser se consumer le toi, le moi, le nous, le vous dans le brasier Vivant de l’Amour Infini !

La joie enveloppe… la confiance enlace… un seul Désir appartient à la Présence…
Vivre lumineusement !

Gratitude au Coeur… Gratitude !