Archives par étiquette : Bonheur

LE BONHEUR !

le bonheur

Aujourd’hui je voudrais témoigner du bonheur ! Peut-être demain pourrais-je témoigner de la tristesse ou bien de la douleur, mais ce matin c’est l’éternel que je vais évoquer…

Le matin, l’éveil est le premier instant, c’est une conscience… vaste, silencieuse, puis une sensation… un battement, le coeur bat joyeusement, avec un sentiment de bonheur pétillant… sans objet, sans forme, juste ainsi, pour lui-même, il savoure la douce euphorie de vie !

La présence est une conscience vivante, ouverte et libre de toutes idée, de toute mémoire, de toute projections. C’est cette évidence qui témoigne par elle-même de la perfection, de la beauté, de l’amour qui est vécu ! 

C’est cette évidence qui dissout toutes les questions et les doutes qui y sont liés. 

JE se déploie simplement INDÉFINI et ÉTERNEL ! Cette évidence sans début ni fin EST le bonheur d’ « ÊTRE SOI »        

Il y a une jubilation, une excitation d’ÊTRE !  

L’énergie du Vivant jaillit et nous jaillissons… nous le sommes !

Cette journée s’ouvre avec le regard… avec le coeur… avec la vie…  

BONJOUR !

BONNE ANNÉE 2016

pommes d'amour

Appréciez cet instant généreux !
Goûtez l’éclat passionné de votre Nature !
Recevez l’Amour dans votre coeur et partagez-le !
Donnez… donnez de la joie et du bonheur autour de vous !
Rayonnez d’allégresse et embrassez le monde !
Confiez-vous à la force et à la douceur du Vivant !
Tout le reste vous sera donné de surcroit !

Que cette nouvelle année vous comble !
C’est mon souhait le plus cher pour tous !

Gratitude !

Le Vivant Amour

V3
Je ne sais pas comment c’est possible… mais le coeur a pris tout l’espace !
Comment résister à un tel appel… disparaitre en Amour ! C’est un désir qui grandit… c’est une vibration qui s’intensifie, qui tourbillonne dans le corps, qui en saisit la moindre parcelle.
L’Amour appelle l’Amour, comme un cri du coeur vers l’être aimé, ce sentiment déborde la matière, cela enfle et grossit comme un ouragan qui avale tout sur son passage, la moindre résistance, le moindre recul. Tout est aspiré par cette formidable énergie amoureuse.

L’amour veut tout ! Tout donner, tout recevoir !

Une sensation Aimante, fervente a envahi l’instant et sous-tend toutes les autres sensations.

La pensée semble englobée, sans aucun pouvoir, sans aucun intérêt.
Ce rayonnement irradie tout le corps, dans une détente bienfaisante, s’y abandonner, le goûter et le vivre est d’une évidence éclatante.
Je suis assise sur le bord de mon lit, par la fenêtre un beau soleil illumine la pièce, il n’y a rien d’extraordinaire… pourtant, l’Amour habite ce regard, l’Amour habite ce corps.
Il y a une euphorie ardente, pétillante qui est la joie de sa propre naissance, la certitude que tout commence à partir de cette qualité du coeur, cette qualité première de notre Nature, ce regard amoureux, attentif, bienveillant.
Pourquoi parle-t-on autant de la “mort de l’ego” ? C’est une toute petite chose l’ego, comparé à la puissance bienfaitrice de l’Amour que nous sommes. L’ego s’évanouit de lui-même avec ce bonheur grandiose, offert et reçu dans l’instant Vivant.

Il ne s’agit pas d’avoir de l’amour pour le monde, ou bien d’aimer ceci ou cela, il ne s’agit pas d’effort, de volonté, de direction, ou de but…
Il s’agit d’être en contact, de prendre appui sur le Coeur, de laisser l’Amour Être intensément, totalement, Vivre avec le Coeur avant tout, se nourrir de lui, le laisser grandir, le laisser rayonner, le laisser aimer, et lâcher le reste ! C’est-à-dire Vivre “Ouvert” une ouverture de toutes les perceptions, avec toutes les perceptions, dans toutes les perceptions, et aimer… aimer… Cela coupe tout discourt, toute projection, tout espoir, cela ne laisse que l’instant ici, maintenant, amoureusement amoureux, c’est fou !
C’est si merveilleux, qu’aucune pensée ne peut venir troubler CELA, et s’il y a une pensée… c’est égal, le bonheur est avant ! Oui, tous les questionnements sont totalement obsolètes, c’est toujours le bavardage d’une idée. Le Coeur c’est une sensation Vivante, cela vit en nous, cela Aime en nous, et c’est spontané… C’est un joyau Vivant !
” Là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur ” Matthieu 6/21

En même temps ce sentiment d’Amour se déploie, en même temps il est “ici”
En même temps ce sentiment d’Amour goûte sa Nature, en même temps il se laisse goûter “ici”
CELA naît simplement à l’Amour Vivant !

Notre Divine humanité

11Notre humanité est Divine !
Cette Harmonie, cette Intelligence, cette Sagesse, cet Amour, pouvons-nous croire vraiment que c’est nous seuls qui sommes capables de créer et de cultiver toutes les beautés de ce monde ?
Nous sommes comme des enfants, qui, en découvrant des richesses veulent se les approprier, les avoir pour eux.
Mais si nous les découvrons, c’est qu’elles nous sont déjà données !

Il est dit dans la religion orthodoxe ” Dieu se fit homme, pour que l’homme devienne Dieu ” (Saint Iréné de Lyon né en 130 après Jésus-Christ.)
À chaque instant nous pouvons reconnaître en nous cette majestueuse Réalité. Que valent nos calculs, nos mesquineries, nos projections et nos avidités, devant la grandeur et l’harmonie que nous sommes déjà depuis toujours !
Cette beauté d’un coeur Aimant, nourri de Paix, de Joie et de Gratitude, glorifie la Nature humaine. Notre identité véritable, notre filiation universelle, notre réalisation intemporelle et notre amour inconditionnel sont déjà en nous… comme l’arbre est déjà dans la graine !

Nos craintes et nos culpabilités, nos incompréhensions et nos espoirs ne font partie que d’un rêve imaginaire que nous cultivons “faute de mieux”… parce qu’orienter notre désir de bonheur vers l’extérieur est ce que nous avons appris à faire et que nous croyons juste, nous pensons toujours voguer vers un meilleur rivage.
Cette individualité que nous chérissons n’est qu’une mémoire que nous actualisons… et avec laquelle nous “créons” des images, comme des films pour alimenter des discours sur nous-mêmes et sur les autres.
Il ne s’agit pas de croire quelque chose de nouveau, il s’agit de reconnaître notre Réalité notre Vérité ici, tout de suite !

Rester en “contact” avec nous-mêmes, ressentir et voir notre appartenance à cet instant, avec cet instant, c’est retrouver le “giron” de notre petite enfance, cette confiance pure, ouverte, naturelle d’être simplement présence, dans l’espace de notre ciel intérieur.
Il y a comme un étonnement devant tant de simplicité, l’énergie vivante qui nous anime appelle cette reconnaissance du coeur, notre Nature a soif de s’exprimer en lumière…

L’esprit, affiné par l’appel incessant de la Vérité, capitule, c’est-à-dire qu’il arrive devant l’évidence douloureuse de son inutilité !
C’est un moment étonnant…
Il est vu la peur de lâcher ses concepts, il est vu le refus d’arrêter de s’agiter, il est vu le choix de ses mensonges, il est vu le rejet d’éveil, il est vu la force du pouvoir d’avoir.
Là, il y a un point crucial, une charnière visible : le désir de se “faire” exister… “je suis, donc je suis moi”…
Il est Vu aussi avec acuité que ce ne sont que des mots vides émanant de ma pensée, qui attire mon attention, sans aucun lien avec la puissante soif de mon coeur vibrant.
Cela est ressenti par la Présence comme y apparaissant et y disparaissant, telle la lumière d’un projecteur qui s’allume et s’éteint, mais en aucun cas je ne suis cela !
Alors… l’énergie, fixée sur l’idée du désir de se faire exister se dissout, cela paraît tout à coup incongru, vide de sens. La Réalité est existante sans nous.
L’espace de l’instant est Présence, je suis cet espace, cet instant et cette Présence. Comment notre esprit pourrait-il comprendre et appréhender cette Vérité ?
Je regarde émerveillée l’instant ici se déployer, et je laisse à mon coeur le soin d’inspirer les réponses.
Nous sommes le coeur Vivant de la Divine existence !
Une profonde gratitude m’étreint en laquelle je repose silencieusement.

La Richesse naturelle

16

LA RICHESSE DE NOTRE COEUR NOUS NOURRIT BIEN PLUS QU’AUCUNE « CHOSE » NE POURRAIT JAMAIS NOUS APPORTER.

La Richesse est là déjà en nous à nous crier sa soif de nous donner… nous entendons ses cris, mais nous pensons que cet appel peut être « comblé » par l’avoir.

De jour en jour… de minute en minute… nous cherchons ce qui peut nous rendre heureux et que “faire” pour avoir plus de bonheur.
Nous croyions que les biens matériels, les biens spirituels ou les biens affectifs vont finir par apaiser nos manques et nos frustrations.

Bien que nous essayions de nous satisfaire avec le parfum de l’amour, le parfum de la paix et le parfum de la joie, nous ne pouvons jamais être comblés et totalement heureux.

Comme nous pouvons être notre propre bourreau, nous pouvons aussi être notre propre guérisseur, notre propre consolateur, notre propre rédempteur.

Il y a un contact direct avec ce point de vie en nous, ce point de douceur et source bouillonnante d’énergie aimante … notre coeur est le siège vivant de l’Amour, qui rayonne d’abord en nous-mêmes pour nous-mêmes comme une lampe s’éclaire d’abord elle-même pour donner ensuite sa lumière !
La lampe est toujours allumée dans notre coeur, mais nous l’enveloppons d’une sombre croyance, celle de ne pas être suffisamment dignes pour être aimé par nous-mêmes pour nous-mêmes… toutes les justifications sont alors bonnes pour s’affirmer dans cette croyance et masquer les flots de lumière bienheureuse qui cherchent pourtant à jaillir malgré nous.

Oui ! c’est un Bonheur totalement FOU ( qui a perdu la raison) et pourtant totalement NATUREL de se laisser Aimer par son propre coeur, comme nous laissons notre circulation se faire sans nous, et nos poumons respirer sans notre volonté.

La beauté et la complexité des « choses » visibles nous ont polarisé et fait oublier que la VIE se DONNE à nous gratuitement et dans un élan d’AMOUR INCONDITIONNEL !

Réaliser !

2430

– Comme le soleil couchant embrase la terre… le Coeur embrase la Vérité de l’instant !

– Nous ne sommes pas UN, CELA est UN … Nous, c’est l’idée de division d’un moi en multiple…

– Je ne peux pas m’éveiller… « moi » s’efface pour que CELA s’éveille !

– La vie n’est humaine que dans notre esprit… en réalité elle n’est que Divine énergie !

– Nous ne regardons que le tissu de la vie… alors que le Vivant l’anime !

– La Beauté déshabillée de tous les « mots »… n’est alors que le miroir du Coeur…

– Le monde tel que nous le voyons est une idée… l’idée cesse… notre monde aussi !

Ah! quel Bonheur ! la Vie Nouvelle peut commencer !

L’opportunité

12b
Une difficulté… une angoisse… une inquiétude… une peur… voilà l’opportunité !
C’est comme une carte d’invitation que nous offre la Vie pour voir, et pour expérimenter ce qui est incommunicable, impensable, inimaginable… la Réalité Vivante !

… Et si nous laissions échapper un oui de notre coeur ?

Oui… ce tout petit oui du coeur nous plonge dans un sentiment totalement irrationnel, tout va mal, je suis mal… et pourtant c’est une joie qui me porte !
Cela paraît……. Stop !
Les mots n’ont plus cours… une chaleur bienfaisante nous rassure… juste cela ?… Juste cela !

La sensation Vivante d’Être simplement là, maintenant, à cette place telle qu’elle est, la nôtre, à couper court aux crispations douloureuses. La situation n’a pas changé, mais le refus a disparu !
Il y a détente et « dénouement » intérieur.
Alors on peut se laisser glisser doucement dans le goût de ce bonheur, et s’y laisser porter… tout va bien…

Nous avions clôturé l’instant avec notre imagination, avec nos doutes et notre manque de confiance en nous-mêmes…
Nous pouvons laisser la porte ouverte… et rester avec ce contact chaleureux qui nous a envahis…
Nous sommes ici chez nous, et chaque instant est une opportunité Vivante de nous laisser embrasser !

Le Retour

Sun rays passing through an open door
Laisse-toi aimer !
« Cette expression a deux sens.
Celui où l’on permet d’être rejoint et touché par l’amour qui est en nous.
Celui où l’on permet à l’amour en nous de rejoindre et de toucher les autres, ainsi que tout ce qui existe au-delà de nous » DM

Voilà,
De tout mon coeur, j’ai voulu accueillir la vérité de ces mots dans toute la profondeur de mon être… les laissant m’habiter entièrement, les portants intensément…
Je les appelais à la lumière, comme on se confie à son plus cher ami, et je percevais en moi comme un écho grandissant, comme une ouverture pleine de joie et d’amour, comme une offrande mutuelle…

Les mots ont commencé à s’éclairer d’eux-mêmes… à s’ouvrir vers moi, à vibrer en moi de tout l’amour qu’ils portent…
Oui, s’autoriser à ouvrir les bras, et y être rejoint par le Vivant Amour ! s’autoriser à ouvrir son coeur et s’y sentir « chez soi » porté par la confiance, comme dans le ventre de la Vie, le ventre de l’Amour, la Source coule en nous, et je m’étire dans ce bain de Vérité !
Ce n’est pas une expérience… on ne peut pas en sortir, nous y sommes… c’est concret, ressenti, vu, vécu, immédiat et permanent !

C’est un bonheur fou que d’être de retour à la » maison « …
Jamais éloignés… mais, ne voulant « faire qu’à notre tête » nous avons juste « rêver » à l’indépendance !
Jamais séparés… nous nous sommes simplement dépaysés le temps de voir combien le « retour » nous était vital !
Jamais abandonnés… mais enivrés par nos créations nous nous sommes « tourné la tête » avec des flots d’images et de croyances imaginaires !
Jamais repoussés… nous avons juste ignoré l’Amour qui palpite dans nos cellules et qui rayonne dans toute la création !
Que d’Amour ! que d’Amour !

Quelle Gratitude devant le Don de tant de Liberté !
La Liberté du détour !
La Liberté du retour !

C’est étonnant comment les écritures prennent vie ! « Le retour du fils prodigue » dans un texte des évangiles s’incarne et prend place dans notre réalité vivante – ( Luc 15-24)
Le Retour dans le giron de la vie c’est se laisser porter en voyant combien nous sommes unis et participant de ce monde !
C’est goûter sans interruption la vivante manifestation » Telle que C’EST »
C’est se détendre et se réjouir… l’illusion de tout porter, soi, les autres, le monde, sont oubliés sur le rivage avec nos rêves et nos peurs, nous voguons avec le courent, libre, simple, tranquille, seul, infiniment amoureux de la Réalité et totalement abandonné en Gratitude !

Être

00
Je me love dans ton Amour…
Je me love dans ton Silence…

J’offre mon esprit de croyances…
J’offre ce que je ne suis pas…

Vivant tu Es Créateur de Tout…
Vivant je Suis Contemplateur de Tout…

Accordé au même élan…
Sans bouger, je me laisse emporter…

Dans ton Amour…
Dans ton Silence…
Je disparais en Toi !

Chez Soi

330Confortablement installé « chez soi » Être se savoure,
le coeur se dilate de Joie, dans cette chaude tranquillité.
Une ferme certitude rythme les secondes, rien ne peut troubler cet espace Vivant…
Être se suffit…

Le devenir a disparu, aucun endroit où aller…
Les mots semblent flotter, vide de pouvoir…
Le temps a rejoint le ressenti, faisant partie du coeur, il s’efface en lui…

Espace-Présence-Instant-Ouvert sont Un, l’un ne pouvant éclairer que l’autre…
C’est juste toujours là… comme ça… silencieusement Vivant !
Merveilleusement doux et chaleureux !
Gratitude et Contemplation !

La Vie

004» Bonjour Irina,
Mais en dehors de l’amour, il y a aussi d’autres sentiments que l’on peut justifier
(haine, jalousie, dédain, indifférence, etc.) tout n’est pas qu’ amour?
On a aussi des raisons de ne pas aimer sans aller jusqu’à la haine, doit ont alors culpabilisé de ne pas aimer certains?  »
Marie-Anne

Réponse :

Bonjour Marie-Anne,
Qu’est-ce qui nous rend Heureux ?
C’est ainsi que se pose la question de notre vie…
Nous voulons tous le Bonheur, et chacun l’imagine à sa façon.
Mais dans notre profondeur, nous avons tous un coeur qui a soif d’amour, soif de reconnaissance, de joie et de paix.
Tant que nous croyions que notre bonheur vient de l’extérieur, nous allons essayer de le trouver par tous les moyens…
Nous justifierons alors tous nos critères de sélection pour détendre et résorber nos frustrations.

Nous ne savons plus nous Aimer… nous avons oublié notre naissance et notre enfance en Unité… et c’est de cela dont nous souffrons.
Notre amour pour nous-mêmes nous ouvre à l’Amour…
Notre tolérance pour nous-mêmes nous ouvre à la Tolérance…
Notre patience pour nous-mêmes nous ouvre à la Patience…
Notre pardon pour nous-mêmes nous ouvre au Pardon…
Ainsi, ce que l’on s’accorde, on l’accorde à l’Autre…
Ce que notre Coeur reçoit il le redonne…

C’est ainsi… nous commençons à découvrir en nous-mêmes toute la Vie qui nous est offerte, et tout l’Amour qui nous habite.
C’est une telle Joie de le ressentir, que notre seul désir alors est d’en témoigner et de le partager !

Je n’ai peut-être pas tout à fait répondu à ta question, mais c’est comme cela que j’ai ressenti cette réponse.
Merci, de tout coeur